NON, LES MASQUES NE SONT PAS INFECTÉES

La Cellule Anti #FakeNews (CAFN) a repéré un message suspect partagé sur les réseaux sociaux :

« La Chine fournit 2 millions de masques pour l’Afrique.

Le plus suspect est que l’OMS dit que l’Afrique doit se préparer pour le pire.

Mon conseil est le suivant: Partout où tu es,(marchés, hôpitaux, etc…) si on distribue les masques, stp ne prends pas.
Ce sont des marques infectées.

Sauves des vies.

Partages à tout le monde. »

Les analystes de la CAFN ont d’abord noté que le message ne cite aucune source de son information et se fonde sur de simples suspicions.

Cette rumeur fait état de la fourniture de la part de la Chine de 2 millions de masques pour l’Afrique. La Chine a bien fait un tel don MAIS à l’Union européenne comme l’atteste un article de la RTBF (Radio-Télévision Belge Francophone).

En ce qui concerne l’Afrique, un milliardaire Chinois, fondateur du site de vente en ligne Alibaba, Jack Ma, fait bel et bien des dons de matériel médical.

Des fournitures à travers sa Fondation Jack Ma et la Fondation Ali Baba qui dépassent largement les deux millions de masques. Selon la BBC, rien qu’en Éthiopie le milliardaire a offert : « 1,1 million de kits de dépistage, 6 millions de masques faciaux et 60 000 combinaisons de protection ». . La plupart des masques viennent d’ailleurs de Chine qui en est le premier producteur mondial.

Enfin concernant la mise en garde l’OMS: « l’Afrique doit se préparer au pire », la citation est bien tirée d’un discours de Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’agence de l’ Onu mais n’est pas remise dans son contexte : celui d’une mise en garde aux pays africains, dont les moyens manquent pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

Il n’y a donc pas de raisons de douter des masques distribués sur le territoire ivoirien.

#CoronaVirusFakeNewsTracking #Covid19 #Covid19CI #CoronavirusCI #StopCovid19 #adicom4good #africafightscorona

Une réponse sur “NON, LES MASQUES NE SONT PAS INFECTÉES”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *